Il semble qu’il existe dans le cerveau une zone tout à fait spécifique qu’on pourrait appeler la mémoire poétique et qui enregistre ce qui a charmé, ce qui nous a ému, ce qui donne à notre vie sa beauté.