Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours eu la chance de pouvoir revivre mes voyages au travers les clichés de mon père, passionné de photographie. À l’adolescence, j’ai moi-même commencé à créer mes propres souvenirs. Je photographiais, avec mon téléphone portable, mes deux sujets d’inspirations principaux : mes amis et les paysages. Quelques mois plus tard, j’ai investi dans un réflex afin de multiplier mes possibilités et améliorer le rendu de mes images.

En 7 ans de pratique, j’ai accumulé de nombreuses photos, et donc de nombreux souvenirs. Mes voyages, mes roadtrips, mes lieux favoris, mes amis, mes proches, mon adolescence dans le sud, mon arrivée à Paris, mes soirées, mes galères, mes découvertes… Tout cela a été immortalisé. 

Il y a 2 ans, j’ai souhaité commencer l’argentique. Depuis, la majorité de mes photos sont prises sur pellicule et donc plus réfléchies et construites, car limitées. 

En 2017, j’ai décidé m’équiper quotidiennement d’un Olympus MJU II, l’argentique compact par excellence. Le but étant de prendre une photo tous les jours pour l’année à venir. Parce que pour moi, chaque photo raconte une histoire, je pourrais, à la fin de l’année, me remémorer mes 365 journées de 2017, grâce aux 365 photos. 

Si vous souhaitez suivre ce projet et connaitre les histoires derrière mes photos, je vous invite à me rejoindre mon tumblr : haroldroger.tumblr.com